I knew just being a girl in the world handicapped your ability to believe yourself.

Le mois de Juin pointe le bout de son nez, et j’écris encore sur mes lectures des mois de Février et Mars. Comme d’habitude, je ne suis pas en avance. Je n’ai également pas  été très présente ici mais j’ose espérer que j’aurai plus de temps une fois la fin de mon master (quand je serai au chômage. yay.). Mais bon, vous n’avez pas raté grand chose depuis la dernière fois: voyage en Islande, retour à Paris, cours, projets, travail, weekend à Londres, cours, projets, bref, vous avez compris.

READING CHALLENGE 2017: FEBRUARY & MARCH

Difficult women by Roxane Gay Difficult Women by Roxane Gay (x)

“She was smart enough to want more but tired enough to accept the way things were.”

Il s’agit de mon premier Roxane Gay. Je connaissais cet auteur de nom, notamment grâce à son livre Bad Feminist. Avec la sortie récente de son nouveau recueil de nouvelles, je me suis dit que c’était la bonne occasion pour découvrir cet auteur. Lorsque j’ai ouvert ce livre, je pensais lire des histoires sur des femmes complexes, fortes et inspirantes.  J’avais cet à priori car je connaissais un peu la réputation féministe de Roxanne Gay. Les nouvelles portent la plupart sur les mêmes thèmes: la violence sexuelle et physique, les abus, la haine, le traumatisme, et d’autres thèmes tout aussi joyeux. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si difficile à lire. J’ai eu le sentiment qu’il y avait au moins une scène de sexe à chaque nouvelle, me donnant l’impression de lire un recueil d’erotica. Si j’ai apprécié la plume de Roxane Gay, j’ai trouvé les histoires redondantes avec des femmes tristes, abusées et en colère. C’était un livre déprimant et difficile à lire par les thèmes abordés. Je ne le recommanderai que pour la prose de Roxane Gay. Cependant, je tiens à préciser que je n’étais pas dans le bon état d’exprit en commençant ce livre. Peut être que ça aurait été différent si j’avais su dans quoi je me lancais avant.

The Hate You Give by Angie ThomasThe Hate U Give by Angie Thomas (x)

“Sometimes you can do everything right and things will still go wrong. The key is to never stop doing right.”

Mon premier coup de coeur de l’année! Je lis à présent beaucoup moins de YA que dans le passé mais lorsque j’en lis, c’est souvent des valeurs sûres. J’ai entendu beaucoup de bien de ce roman qui aborde des thèmes d’actualité importants tels que la brutalité policière, le racisme, les relations interraciales et bien d’autres.  Comme tout le monde, j’ai entendu parler du mouvement Black Lives Matter mais naivement peut être, je n’avais pas conscience de la réelle violence derrière. En plus de m’avoir fait rire et pleurer, ce livre m’a éduqué. The Hate U Give est important, fort et malheureusement toujours d’actualité. J’ai envie de mettre ce livre entre les mains de tout le monde, et pas forcément des jeunes adultes. Le livre est si parfait au niveau de l’histoire, des personnages et de l’écriture qu’on a du mal à croire qu’il s’agit du tout premier roman d’Angie Thomas.

Thinking fast and slow
Thinking, Fast and Slow by Daniel Kahneman (x)

“Nothing in life is as important as you think it is, while you are thinking about it”

J’ai lu ce livre car quelqu’un m’a dit que ce livre avait changé sa vie. Ce qui est toujours la meilleure des recommandations. J’ai trouvé ce livre extrêmement intéressant, mais aussi difficile à lire. Cela m’a pris quelques mois avant de finir ce livre. C’est un livre qui demande beaucoup de travail cognitivement, ce qui est rarement le genre de lecture qu’il me faut après une longue journée de travail. C’est un livre exigeant qui demande un travail de réflexion et de concentration. Ce que je regrette de ne pas avoir fait est de ne pas avoir pris de notes. Il y a beaucoup d’informations à assimiler et avec le temps, je me dis que j’aurai dû noter les idées les plus intéressantes pour les revoir avec un esprit plus clair. Bien que je suis à présent consciente de mes deux systèmes et de la manière dont il influence mes choix, je ne suis pas sûre d’appliquer ces idées lorsqu’il s’agit de prendre une décision.

Bad Feminist by Roxane Gay

Bad Feminist by Roxane Gay (x)

“I would rather be a bad feminist than no feminist at all.”

J’étais dans ma lancée Roxane Gay donc autant aller jusqu’au bout. J’ai enfin lu Bad Feminism, la collection d’essais dont tout le monde parlait il y a déjà un bon bout de temps déjà. Je me considère comme féministe mais je sais qu’il me reste encore beaucoup de choses à apprendre. Et d’une certaine façon, je ne voulais pas me coller cette étiquette car une part de moi pensait que je ne la méritais pas. Roxane Gay a réussi à me déculpabiliser de me considérer comme une féministe malgré mes lacunes. Je sais que je peux avoir des actions, des pensées et des paroles contredisant le féminisme. C’est tout simplement par ignorance ou conditionnement. Et je préfère me considérer comme une féministe, même une mauvaise, et aspirer à en devenir une meilleure que pas du tout. J’en ai juste assez que des gens retournent ce genre d’argument contre moi: “surtout pour une fille qui se dit féministe”. wtf? Je ne suis pas parfaite, il m’arrive encore de dire des bêtises mais j’apprends et j’essaye de limiter cela. Bref, si vous avez des recommandations pour des livres féministes, n’hésitez pas à me laisser un petit mot. J’ai grand besoin de développer et d’approfondir mes connaissances sur ce sujet.

The Girls by Emma Cline

The Girls by Emma Cline (x)

“Poor girls. The world fattens them on the promise of love. How badly they need it, and how little most of them will ever get.”

Premier roman d’Emma Cline qui a fait beaucoup de bruits. Et pour être honnête, je ne comprends pas l’engouement autour. Vous me direz que j’avais probablement trop d’attentes. Mais idk, même l’écriture d’Emma Cline n’a rien de transcendant. Le style était trop forcée, et pas assez naturel et fluide. Ayant une légère obsession pour les true crime, j’ai immédiatement accroché au résumé du livre. En effet, l’histoire s’inspire de la bande de filles de Charles Manson en Californie dans les années 60. En plus d’avoir eu du mal avec l’écriture, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre les motivations des personnages et à avoir de l’empathie pour elles. J’ai aussi trouvé que l’histoire était lente, surtout les passages au présent. Donc ne vous fier pas toujours à la hype!

Comme toujours, n’hésitez pas à me recommander vos derniers coup de coeur!

Reading Challenge 2017: Janvier (x)

Reading Challenge 2013 / Reading Challenge 2014 / Reading Challenge 2015 / Reading Challenge 2016

You may also like

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *