Sexuality is a spectrum. You can really do whatever you want.

ATLANTA --  Pictured: (l-r) Brian Tyree Henry as Alfred Miles, Keith Standfield as Darius, Donald Glover as Earnest Marks. CR: Matthias Clamer/FX

Je fais mon M2 en alternance, ce qui veut donc dire que lorsque je ne suis pas en cours, je suis en entreprise. Je fais idéalement du 9h-17h tous les jours, une chose que je n’ai pas faite depuis le lycée. Je viens de finir ma première semaine en entreprise, ce qui était très fatigant. Non pas à cause de la quantité de travail (c’mon, c’est la première semaine. Je m’en sors bien si j’ai déjà mon matériel informatique et mes accès) mais plutôt à cause de mon trajet. Cela me prend exactement 1h15 porte à porte, et un changement pour me rendre à mon travail. Néanmoins, j’essaye de voir les côtés positifs: mon temps de lecture a doublé ainsi que mon temps de marche (1h de marche par jour! yay, pas besoin de faire du sport!). J’aurais très bien pu travailler pour une autre grande entreprise informatique avec un sigle à 3 lettres située à 30 min de chez moi. Mais si le temps de trajet peut avoir un impact négatif conséquent, il l’est moins que de travailler dans des bureaux moroses, qu’entretenir de mauvaises relations avec son équipe et travailler sur des projets pas très stimulants. C’est le pari que j’ai fait et j’espère que ça paiera à la fin de cette année en alternance.

En attendant, je n’ai plus la force de faire quoique ce soit quand je rentre du travail le soir mis à part me laisser mourir devant des séries. Ce qui tombe bien car la quantité de séries de qualité semble à présent infinie. Je pourrais vous recommender Stranger Things mais j’ai comme l’impression que tout le monde est déjà amoureux de cette série, et à juste titre. Donc je vais vous parler des séries que j’ai commencé en septembre et que vous n’avez peut être pas encore eu l’occasion de checker de votre si longue liste de séries à regarder.

Atlanta

J’attendais Atlanta depuis si longtemps. Avant même de connaître le titre, l’histoire et les acteurs. Je savais juste qu’il s’agissait d’une série signée Donald Glover et c’était suffisant. Pour moi, le nom de Donald Glover est un gage de qualité. Je connaissais ses talents d’acteur et de scénariste grâce à Community et 30 Rock, son humour grâce à son standup Weirdo et enfin sa créativité musicale grâce à tous ses albums. Donald Glover est en plus d’être talentueux, perfectionniste, donc j’étais certaine qu’il allait produire une très bonne série à son image. Je n’avais pas peur d’être déçue malgré toutes mes attentes car je savais que cela allait être très bien. Et j’avais raison: c’est très bien. Dans la même veine que Louie, Girls dans son genre, c’est à dire un hybride entre la comédie et le drama. J’ai été agréablement surprise pas les thèmes déjà abordés dans le peu d’épisodes déjà diffusés: la pauvreté, la brutalité policière, la transsexualité, le racisme, la violence, la responsabilité d’un parent et l’absurdité de la vie. Visuellement et musicalement, c’est très beau. Et je n’en attendais pas moins de Donald Glover.

This is Us

Je ne pensais pas que j’allais regarder cette série. Je ne suis que très peu de séries de grand network car j’ai beaucoup de mal à tenir le rythme et je finis par les abandonner. Cependant, beaucoup de gens parlaient de ce fameux twist dans le pilot de cette série, ce qui avait fini par piquer ma curiosité. J’ai cédé et j’ai lancé le pilot. De plus, j’ai toujours un petit faible pour Milo Ventimiglia car j’étais amoureuse de Jess Mariano quand j’avais 14 ans. Après avoir fait un rewatch de Gilmore Girls à 22 ans, je prends enfin conscience que non, Jess n’était pas le petit ami parfait. Excusez moi, j’étais aveuglée par son amour pour la littérature. Je suis très bon public donc j’ai été complètement prise au dépourvu par ce twist. C’est sympathique, chaleureux et je le sens, larmoyant. Si vous êtes en manque de Parenthood, voici un remplaçant tout désigné. Le twist m’a obligé à regarder le deuxième épisode et la fin du deuxième épisode me donne envie de regarder le troisième. Argh. Comme si j’avais besoin d’une série en plus dans ma vie.

The Good Place

Une nouvelle comédie signée Michael Schur, basically un dieu en terme de comédies car c’est le monsieur derrière des comédies telles que The Office, Parks and Recreation, Brooklyn Nine Nine et maintenant The Good Place. Rien que pour lui, je me devais de regarder au moins le pilot de The Good Place. Je m’auto-flagellerais si je passais à côté d’une pépite comme The Office ou Parks and Recreation. Le pitch de départ ne me parlait pas vraiment et je me demandais comment cela pouvait être durable sur le long terme. Mais Michael Schur combiné à des acteurs que j’affectionne comme Kristen Bell et Ted Danson (on se souvient tous de Bored to Death) J’ai trouvé le pilot correct, drôle par moment mais sans plus. Toutefois, il est bien connu que c’est une erreur fatale de juger une comédie par son pilote. Il faut attendre la fin de la saison 1, voire la saison 2 pour avoir une meilleure idée de la qualité de la comédie. Je pense que je vais revenir vers la série à la fin de sa première saison et me faire un binge watching. The Good Place a tout pour être une bonne comédie: des acteurs attachants, de bons scénaristes ET Michael Schur.

Si vous avez regardé des séries cools dernièrement, n’hésitez pas à les proposer! Oui, j’ai menti: je n’aurai jamais assez de bonnes séries dans ma vie. Je suis insatiable quand il s’agit de séries.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *